Quelle place pour la France au soleil du Brésil ?

Le paradoxe du digital dans les banques est bien réel.Bien sûr, les grands électriciens ont de nombreux atouts pour réagir : une vaste expertise et une base (encore) fidèle de consommateurs.Le salarié détaché – au sens du droit de l’Union européenne – est un salarié habituellement employé par une entreprise établie dans un État membre et qui est envoyé, provisoirement, exercer son activité professionnelle dans un autre État membre.Comment vivrait le complexe militaro industriel américain, ses milliers d’entreprises et ses millions de salariés ?D’autres disent que la sobriété énergétique est antinomique avec la sortie de crise et la relance de l’industrie.Le plus anglo-saxon des pays d’Amérique du Sud semble de fait lancé sur une trajectoire ascendante alors que le Brésil s’enfonce dans la stagflation, et que le Mexique doit encore convaincre sur ses réformes. L’exigence de solidarité se trouve confinée à des actions limitées aux résultats mesurables.Pendant ce temps, la France, partie prenante active, félicitons-nous, de l’accord conclu à Genève, veut et doit prendre toute sa place dans la reconstruction géopolitique du Moyen Orient.Élégance du style et érudition discrèteMais ne nous fions pas, là aussi, à la modestie affichée.Une fois déflatée de la finance et des inégalités de revenu, la mirifique croissance américaine se révèle, comme en Europe, nulle pour 99% de la population.En effet, dans cette crise qui a failli mener le pays au défaut de paiement, c’est bien l’intransigeance des Tea Parties qui a été blâmée par l’opinion.Le hic c’est que l’Iran, en voie de repositionnement, qui n’a pas aimé notre position plus ferme que celle des USA depuis 2007 sur le nucléaire, ni la rudesse de la France durant les négociations de Genève, ne goûte pas trop les géométries régionales de la diplomatie française.Tout d’abord, malgré un poids de plus en plus restreint, plusieurs États conservent un pouvoir disproportionné.C’est surtout un moyen de faire du buzz à destination d’une clientèle jeune, ajoute Christian Navlet.Comment dans un univers devenu aussi déprimé, l’industrie allemande pourrait-elle continuer à engendrer plus de 6 points de PIB de surplus extérieur ?Les marchés financiers doivent réagirIl est vrai que les marchés n’ont jusque là fait parvenir aucun signe de fébrilité à des politiques qui ne ressentent en conséquence nulle pression de ce côté.ll est vrai que la période ait été exceptionnelle.Trois phénomènes s’y conjuguent  : la fusion de l’action et de la conscience, la perception de contrôle, l’altération de la perception du temps.Ou aux menus d’une formule de vacances « all inclusive » : pourquoi pas consommer si c’est déjà payé, même si on n’est pas vraiment motivé.

Share This: