Pierre-Alain Chambaz

Quant aux chefs, ce sont quelquefois des républicains, quelquefois des monarchistes, quelquefois les deux ensemble, ou bien ni l’un ni l’autre. Et puisque les besoins sont là ……. Ce n’est que faute de savoir bien connaître et étudier le présent, dit Pascal, qu’on fait l’entendu pour l’avenir. Il faut donc bien que, dès l’origine nous nous soyons représenté le nombre par une juxtaposition dans l’espace. Un sondage effectué par Lawrence Mitchell, de la George Washington University, révèle aujourd’hui que 80% des patrons (CEO) des plus importantes entreprises américaines n’hésiteraient pas à « mutiler » leur outil de travail pour satisfaire aux objectifs de rentabilité fixés par les analystes. Il y a des idées abstraites qui correspondent à des faits généraux, à des lois supérieures auxquelles sont subordonnées toutes les propriétés particulières par lesquelles les objets extérieurs nous deviennent sensibles : et les sciences qui ont pour objet de telles idées, qui embrassent le système de telles lois et de tels rapports, ne doivent point passer pour des sciences de création artificielle, conventionnelle et arbitraire. Revenir au niveau antérieur ne serait pas neutre du point de vue conjoncturel, puisque cela signifierait une dépense de 200 milliards d’euros supplémentaires. Bien avant que les philosophes eussent insisté sur ce qu’il peut y avoir de conventionnel et de symbolique dans la science humaine, il a aperçu, il a mesuré l’écart entre la logique de l’homme et celle de la nature. La psychologie est si éloignée de faire des hypothèses qu’elle se met en présence des faits et les interroge sincèrement, sans autre parti pris que celui d’arriver à la vérité par la voie qui lui semble la plus sûre, quoique la plus lente. Il s’abandonne, en regrettant peut-être d’avoir été la victime choisie. Elles ne sont pas également appréciées par tous ; ce qui revient à cette banalité : les goûts diffèrent. Le problème, hélas, n’est pas nouveau : lorsque l’ancienne LPM prévoyait une augmentation du budget à partir de 2011 c’était bien faire à demi l’aveu d’une impasse budgétaire. Ses propositions chocs (hausse de l’âge de la retraite, réductions des dépenses du programme Medicare, baisse de 10% du nombre de fonctionnaires, suppression de certains avantages fiscaux, hausse de la taxe sur l’essence… La saine philosophie ne sépare donc jamais la logique d’avec la science ; la méthode et la doctrine ne pouvant, en chaque cas, être bien jugées que d’après leurs vraies relations mutuelles : il n’est pas plus possible, au fond, de donner à la logique qu’à la science un caractère universel par des conceptions purement abstraites, indépendantes de tous phénomènes déterminés ; les tentatives de ce genre indiquent encore la secrète influence de l’esprit absolu inhérent au régime théologico-métaphysique. Plus elle acquiert, plus il faut qu’elle dépense : c’est sa loi. Ce n’est pas un hasard si la plupart des grandes entreprises numériques se sont amorcées et ont grandi sur des marchés B2C : comparativement aux entreprises, les particuliers sont à la fois plus accueillants à l’innovation (les décisions d’achat ne sont pas bureaucratiques) et plus nombreux (ce qui permet d’exercer de plus puissants effets de réseau). Ne lui en demandez pas plus long : au fond, pour qui ne regarde que les lois générales de la vie, c’est une raison très suffisante. Le tragédien, le pantomime outreront de même certains effets de leur jeu, en tenant compte de l’éloignement de la scène. Une nouvelle technologie ne saurait être utile qu’en situation. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « Il est difficile d’attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu’il n’y est pas ». Pour certains, obliger tous les acteurs financiers à passer par des chambres de compensation centralisée ne ferait que transférer le risque vers ces dernières, sans qu’une évaluation précise ait été réalisée de l’impact que cette concentration des risques pourrait avoir en période de crise. Or, les hôteliers et les loueurs de meublés touristiques n’exercent pas toujours sur le même marché. C’est en partie parce que les arbres ne peuvent pas croître jusqu’au ciel : l’économie de la Chine ne pouvait pas continuer à grandir de 10% chaque année. Une France devenant « sérieuse » et crédible pourra utilement participer au nécessaire débat sur les orientations économiques de l’Europe, alors qu’aujourd’hui elle se réfugie dans le silence du mauvais élève qui a trop longtemps menti pour que son propos soit pris au sérieux. Dans les pays autoritaires, les défenseurs de l’environnement sont jetés en prison ou assassinés. Une désastreuse politique du logement a fait chuter la construction de logements.

Share This: